En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Les jeunes en action

Retour sur la COP 21 et le projet Jeunes

Publié le lundi 14 décembre 2015 10:55 - Mis à jour le vendredi 24 février 2017 17:00

Le projet global

La Mission des établissements éco-responsables (DPS2D - Direction de la prospective, des schémas et du développement durable) a piloté un projet d’envergure pour la COP 21 : sensibiliser tous les établissements scolaires publics et privés aux différents enjeux du changement climatique, et envoyer une cinquantaine de jeunes à Paris pendant les 15 jours des négociations onusiennes.

Retour sur le projet

Les jeunes générations doivent être partie prenante des projets liés au réchauffement climatique. C'est pour cela que La Région des Pays de la Loire, la radio associative Fréquence-Sillé du Lycée Paul Scarron et le Syndicat National des Radios Libres ont décidé de déployer un projet "Les Jeunes et la COP 21" et d'installer un studio radio au Bourget afin de réaliser, chaque jour de la COP 21, un journal de 20 minutes fait par une rédaction lycéenne, en autonomie assistée, à destination de toutes les radios de France et de l'aire Francophone.



Pendant les 15 jours de la COP, le lycée Paul Scarron a piloté les actions de reportage des « reporters de la COP 21 » en impliquant 10 élèves de Terminale  pour leur savoir-faire en matière radiophonique. Des lycéens et apprentis de 12 établissements de la région sur les 5 départements ont apporté leur savoir sur les sujets liés à la COP 21, à l'écologie, au développement durable. Ils étaient en binôme, divisés en 2 équipes, la première équipe couvrant la première semaine de la COP, et la deuxième équipe couvrant la deuxième semaine de la conférence. Des jeunes lycéens bilingues, voire trilingues ont été les assistants linguistiques et interprètes pour les interviews, suivant les besoins.

L'objectif final est d'informer et de sensibiliser les populations sur l'événement et sur les enjeux liés au dérèglement climatique. Les jeunes s'approprient la communication médiatique pour toucher un public jeune. Au-delà de la reprise du journal quotidien qui peut se faire par reprise de streaming, les radios ont la possibilité de télécharger les podcasts. Les lycées pourront utiliser les émissions produites qui pourront éventuellement servir de support pédagogique.


Avec ce projet, nous touchons plusieurs axes en matière d'éducation : éducation à la citoyenneté, éducation au développement durable, éducation aux médias par la pratique, reconnaissance de la place des jeunes et de leur parole dans la société.

Ils se sont préparés pendant plus d’une année selon leurs différents objectifs :

Pendant l'année scolaire 2014 - 2015, les lycéens et apprentis ont été sensibilisés aux différents enjeux climatiques. Ils ont été formés à la prise de parole en public et aux techniques radiophoniques. Pour les sentinelles et les ambassadeurs, leur objectif était de faire connaitre le projet des lycéens et apprentis et diffuser le manifeste qu’ils ont écrit pendant l’année scolaire, lors de regroupements régionaux ; les reporters devaient suivre et couvrir, quant à eux, pendant les 2 semaines de la COP 21, les actualités et produire des émissions radios.

Les ambassadeurs de la COP 21 : Une vingtaine d’étudiants ligériens issus de toutes disciplines interviennent depuis décembre 2014 dans les lycées et les centres de formation d’apprentis de la région. Leur action vise à sensibiliser les lycéens et apprentis aux enjeux et questions liés aux changements climatiques. Leur approche permet de rendre le jeune, acteur, à l’échelle de l’établissement scolaire.

Les sentinelles de la COP 21 : Des lycéens et apprentis, déjà engagés en matière de développement durable au sein de leur établissement, ont rédigé un plaidoyer composé de 13 propositions concrètes responsables et citoyennes pouvant être déclinées dans tous les établissements scolaires.

Les reporters de la COP 21 : Des apprenants, issus d’établissements publics et privés de la région des Pays de la Loire, ont été formés aux techniques radiophoniques durant l’année scolaire pour pouvoir couvrir les actualités pendant la COP 21. Ils devaient être présents pendant les deux semaines de la COP, sur l’espace Génération Climat au Bourget et au Grand Palais.

Revenir en haut de page

 

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe