En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Les jeunes en action

Préparation du Climate Chance et de la COP 22

Publié le jeudi 10 mars 2016 10:39 - Mis à jour le vendredi 24 février 2017 17:01

Le jeudi 18 février, les WakeCop se sont réunis au Lycée Saint Aubin de la Salle pour donner une nouvelle orientation à la mission WakeCop, autour du projet Climate Chance.

Le jeudi 18 février, les WakeCop se sont réunis au Lycée Saint Aubin de la Salle pour donner une nouvelle orientation à la mission WakeCop, autour du projet Climate Chance. Il s’agit d’un sommet international organisé par Nantes Métropole qui aura lieu à Nantes en septembre 2016 et qui réunira tous les acteurs non étatiques luttant contre le réchauffement climatique.


Cette journée de travail a permis de construire un projet de scénario pour cet évènement : il permet de relancer le projet en continuant de valoriser les talents des jeunes qui se sont encore une fois exprimés, à la radio Fréquence Sillé, en décembre 2015.

Désormais, plus de sentinelle ni de reporter mais une équipe « WakeCop Pays de la Loire », constituée de « WakeCop » et d’ « Ambassadeurs WakeCop », prêts à en découdre.

L’équipe se réunira à nouveau le mercredi 30 mars au lycée Joachim du Bellay à Angers, pour continuer la réflexion entreprise le 18 février et la préparation du Climate Chance.

Une plateforme d’appel à contribution a été créée par Nantes Métropole pour recueillir les propositions de participations de tous les acteurs de la société civile. La limite de réception des contributions a été fixée au 2 avril et le rendez-vous prévu le 1er mars avec les organisateurs permettra d’étudier la faisabilité des projets WakeCop Pays de la Loire.

Il s’agit de partager les initiatives, innovations et bilans d’action pour nourrir la réflexion collective qui aura lieu au Climate Chance. Nos propositions aborderont le défi « mobiliser » et le sujet thématique « éducation, mobilisation, sensibilisation ». L’appel à contribution a pour but de venir alimenter les ateliers qui seront organisés dans le cadre du Sommet.

Ils permettront d’approfondir les connaissances de tous, notamment sur la mobilisation des acteurs locaux et des jeunes. Les contributions peuvent prendre différentes formes, par exemple retour d’expérience, atelier de controverse, étude de cas, analyse de difficulté, séance de créativité. La demande de contribution comprendra un texte de 400 mots minimum et de possibles pièces jointes.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe